Nouveau site d'actualité, conseils et analyses boursières! http://transactionbourse.com/

BKCP et la bourse

Discussions et échanges d'idées sur BKCP
Répondre
FAUCHE

BKCP et la bourse

Message par FAUCHE » lun. 1 févr. 2010 11:54

Pour mon enquête sur les modules « bourse » des banques belges, j’ai été reçu il y a quelques jours à l’agence BKCP située sur la chaussée de Bruxelles, à Waterloo. Ma première observation a été la suivante : voilà une banque qui communique volontiers. J’ai en effet obtenu sans difficulté, via le service presse, un rendez-vous avec la directrice de l’agence, Madame Isabelle Pirret qui me présente d’emblée un historique de ce que représente BKCP et le profil de « son agence ».

Nous nous trouvons donc dans une agence « à guichets », où quatre personnes sont continuellement occupées : deux aux guichets et deux pour les conseils en crédits, placements, et autres dossiers. D’après ce que j’ai pu constater, il y a beaucoup d’empathie avec la clientèle ; c’est une bonne machine à résoudre les problèmes.

L’actionnaire principal de la banque BKCP est le Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) à 99,99 %. Précisons que le CMNE est la 3ème plus grande banque régionale dans le groupe du Crédit Mutuel (CM). CM fait quant à lui partie du groupe CM-CIC, 2ème banque retail sur le marché français.

Concernant les chiffres, BKCP possède un réseau de 50 agences et communique avoir fin 2008 près de 100.000 clients avec 5 milliards de fonds gérés, dont 3,5 milliards sous forme de dépôts d’épargne et 1,5 milliards sous forme de crédits. Par contre, elle n’est pas cotée en bourse et ne fait donc pas partie des banques qui ont dû se précipiter rue de la Loi pour sauver leur peau et celles de leurs épargnants. Je cite d’ailleurs mon interlocutrice, qui affirme que « la bonne gestion raisonnable suffit ».

Comment un candidat Boursier est-il orienté chez BKCP?

Manifestement, la question embarrasse Madame Pirret. Celle-ci nous confie avec franchise que sur les 1900 clients de l’agence, environ 400 possèdent des comptes-titres et que les clients « titrés », s’en servent principalement pour des « placements maison ». J’ai pu déduire de l’explication de la directrice que le conseil est spontané sur des produits de grande qualité avec rendements corrects et à capital garanti. Procurer de la sûreté, c’est le « dada » de Madame Pirret et de son équipe. La bourse, c’est manifestement plus nuancé ; elle n’aime pas. Sans doute car ce point donne l’impression d’être moins bien maitrisé et qu’il ne fait pas partie de la culture maison. Pour les clients boursiers entêtés, il n’y a aucune forme d’encouragement ou de formation ; ils doivent cuisiner eux-mêmes leur popote.

Durée l’entretien, Madame Pirret signale aussi que les clients de BKCP qui possèdent un compte-titres, à partir du moment où ils ont des liquidités sur ce dernier, pourraient se diriger à son insu vers la bourse car elle n’a aucun contrôle sur l’utilisation du PC banking ni sur les comptes-titres.

La plate-forme boursière

A mon grand étonnement, l’outil spécifique pour faire des transactions boursières existe bel et bien, et, cet outil est plus que raisonnable pour une banque qui ne pousse pas les clients vers cette optique d’investissement. Je préfère cela à certaines enseignes qui se prétendent les meilleures en courtage et qui n’ont qu’un piège à frais divers à offrir.

Leur plate-forme bourse est simple et exclusivement nominative en recherche de sociétés cotées sur Nyse Euronext. Il faut juste sélectionner une valeur et faire son emplette. Un portefeuille des valeurs est consultable en ligne. Les cours sont affichés en « semi temps réel » (différés de 15 minutes). Une profondeur des cours existe sur cinq lignes et quelques détails d’historiques sur la valeur du cours sont disponibles. Quant aux catégories d’ordres sont limitées à « market » et « limit » que ce soit en achat ou en vente. Enfin, les frais de courtage sont très corrects. Bref, l’outil est très limité mais bien réalisé. Signalons enfin que l’ouverture de compte-titre est gratuite, sans frais de gestion, avec un suivi et un encaissement de dividendes gratuits également.

Frais de courtage

de 0 à 5.000 euros : 8 euros
5.001 à 10.000 euros : 14 euros
10.001 à 20.000 euros : 15 euros
20.001 à 50.000 euros : 20 euros
50.001 à 100.000 euros : 30 euros

Petite suggestion au passage : BKCP pourrait simplifier les frais de transactions en standardisant les courtages de 5.000 à 20.000 euros.

Estimation de BKCP pour un candidat boursier

Accueil par téléphone : 8/10
Accueil général sur place : 9/10
Qualité commerciale du/des conseillers : 9/10
Qualité de compétence dans le domaine boursier : 5/10
Propension à suivre un client vers une orientation « actions » : 3/10
Outils boursiers maison : 5/10
Outils boursiers à disposition du client : 5/10
Tarif des transactions boursières : 8,5/10
Ordres à seuils de déclenchements : 5/10 (pas de stop loss + coûts équivoques en cas d’exécution saucissonnée des ordres limit).
Nombres de marchés disponibles : 5/10

Cote générale : 62,5/100

En résumé, si la hiérarchie et la direction sur place prenaient en compte le gros potentiel qui existe dans les investissements boursiers et si la plate-forme de courtage était améliorée, l’air de rien, je devrais donner une cote de perle rare à cette banque et à son personnel.

Article écrit par Fauché, Dividende.be ©
Toute reproduction, même partielle, de cet article est formellement interdite.

Avatar du membre
poczebow
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 35
Enregistré le : mar. 1 juin 2010 17:28

Re: BKCP et la bourse

Message par poczebow » sam. 1 nov. 2014 14:01

Je suis client dans cette banque, pourquoi ce choix? Par souci sécuritaire, n'aimant pas placer l'intégralité de mes avoirs sur des comptes d'épargne fonctionnant uniquement par internet cette banque m’apparaît être une alternative intéressante, en effet, elle ne fait aucune différence de taux entre épargne par internet et compte classique au guichet tout en offrant un taux d’intérêt situé dans la moyenne de type compte en ligne, il faut dire que ses taux ont comme partout fortement chutés, cependant sans jamais frôler l'inexistence comme pour les comptes classiques des grandes banques.
Certains comptes d'épargne par internet contiennent des inconvénients, ne pouvant vous adresser au guichet pour faire un retrait important vous êtes astreint à une limitation hebdomadaire, à moins peut-être de faire une demande d'augmentation de plafond, et je ne suis pas sûr que ça fonctionne partout, auquel cas il faille après chaque fois rabaisser ce plafond de retrait.
Autre avantage de BKCP, ses agences sont toujours placées aux centres-ville, alors que pour les autres petites banques, par souci d'économie, ils placent leurs locaux uniquement en périphérie, ça peut être très embêtant, en ce qui me concerne l'aspect accessibilité géographique m'est important.
Il semble aussi que la banque soit moins exposée, son ratio de solvabilité apparaît être un des meilleurs avec Rabobank, ce qui par les temps qui courent a quand même un côté rassurant. Aussi je suis assez d'accord au niveau du contact clientèle plutôt convivial, en résumé c'est la banque classique par excellence type années 70/80.
Par contre pour la bourse et le compte à vue on ira voir ailleurs, encore que ce dernier aie un tarif standardisé d'une bonne trentaine d'euros qui ne bouge pas quel que soit le profil d’utilisateur, un pack complet similaire à ce prix dans une grande banque serait impensable, pour un utilisateur élaboré ça irait chercher dans les 150 euros.
Et enfin le tarif coffre est très intéressant, sans doute le meilleur avec Crelan(ex Credit Agricole).

FAUCHE

Re: BKCP et la bourse

Message par FAUCHE » lun. 3 nov. 2014 18:47

Merci pour ces précisions, mais au niveau boursier leur offre est très moyenne.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité