Nouveau site d'actualité, conseils et analyses boursières! http://transactionbourse.com/

ZONE EURO

Rubrique regroupant tous types d'informations journalières pouvant influencer les cours de la bourse.
ZENOBE
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 130
Enregistré le : ven. 10 mai 2013 07:51
Quel est le thème du forum? : Bourse et finance
Localisation : HAINAUT

ZONE EURO

Message par ZENOBE » lun. 1 sept. 2014 11:22

Source : Les Echos/Bourse 01/09/2014 10h47

ZONE EURO - LE PMI MANUFACTURIER AU PLUS BAS DEPUIS 13 MOIS

LONDRES - L'activité a ralenti le mois dernier dans la zone euro jusqu'à tomber à un plus bas de 13 mois, indiquent les résultats de l'enquête PMI de Markit publiée lundi. L'indice du secteur manufacturier est tombé à 50,7 dans sa version définitive après avoir été indiqué à 50,8 dans l'estimation flash et après 51,8 en juillet. La composante de la production a quant à elle reculé à 51,0 en août après 52,7 le mois précédent et contre 50,9 en première estimation. "Le ralentissement de la croissance dans le secteur manufacturier devrait venir conforter les arguments des analystes espérant l'annonce de mesures monétaires et de relance budgétaire supplémentaires", déclare Rob Dobson, économiste en chef de Markit.

Brrr
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire
Messages : 63
Enregistré le : mer. 13 août 2014 10:06
Quel est le thème du forum? : Bourse et finance

Re: ZONE EURO

Message par Brrr » lun. 1 sept. 2014 11:40

L'annonce de mesures monétaires supplémentaires. Alors là, je ne vois plus trop ce qu'ils vont pouvoir nous inventer sur ce plan-là.
Et les budgets publics vont tous dans le sens de la restriction plutôt que celui de la relance.
Race à part les analystes!

Moi je dis, faisons le gros dos et attendons le sunshine made in US :)


Brrr

Brrr
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire
Messages : 63
Enregistré le : mer. 13 août 2014 10:06
Quel est le thème du forum? : Bourse et finance

Re: ZONE EURO

Message par Brrr » jeu. 4 sept. 2014 13:48

OK!
Je vous présente mes excuses.

La BCE a encore trouvé de quoi faire: diminution du taux principal de refinancement à 0.05% (ça je pouvais bien l'admettre)
Mais aussi: rachat d'ABS (en plus du collatéral déjà accepté!?) et cerise sur le gâteau, des effets d'annonce, toutefois controversés au sein du Board, qui pourraient être interprétés comme une incitation à la relance par les budgets nationaux.

Et dire qu'il y en a (moi par exemple) qui pensaient que leur mandat était exclusivement de maintenir l'inflation autour des 2%.

Ce Mario me fait de plus en plus penser à l'autre.
Je vous laisse interpréter ce dernier commentaire dans le sens de votre préférence.
:-p

Brrr

FAUCHE

Re: ZONE EURO

Message par FAUCHE » jeu. 4 sept. 2014 16:53

Bonsoir BRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR.

J'ai la vague impression que tu te trompes de victime.

Ton Mario chéri ne contrôle ni inflation ni déflation il ne les commande pas ni ne les provoque. (heureusement)
Ce sont les marchés donc les demandes des consommateurs qui provoquent ces phénomènes.
Actuellement pour vendre, la distribution diminue les prix (0.75%) en moyenne ce qui pèse sur les marges et le chiffre d'affaire, tout en ne parvenant pas à relancer la production. Nous achetons moins en quantité et moins cher, et ce dans tous les domaines
Donc le chéri en question ramasse des claques ainsi que les organismes de la finance et il doit corriger.

FAUCHE

Re: ZONE EURO

Message par FAUCHE » jeu. 4 sept. 2014 17:12

Je complète mon articulet précédant.

Copier coler partiel de l'Echo du jour Je démontre donc le travail bénéfique de la BCE sur les marchés (c'est ce que nous souhaitons tous....non?)



DraghiDay pour les marchés
Article
Réactions (0)
plus d´informations dans Marchés&Placements

La BCE a décidé par surprise de réduire ses taux d'intérêts. Elle a également annoncé un programme de rachats d'actifs adossés à des titres de créances. La plupart des intervenants de marché n'attendaient pas de décision importante de la BCE ce jeudi. L'annonce a eu pour effet de doper les marchés d'actions européens. L'euro a décroché, passant sous le seuil de 1,30 dollar.
Wall Street ouvre en légère hausse…

17:35 | Clôture des marchés européens
Express
CAC 40 : 1,65%
BEL 20 : 1,13%
AEX : 1,05%
DAX : 1,02%

Brrr
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire
Messages : 63
Enregistré le : mer. 13 août 2014 10:06
Quel est le thème du forum? : Bourse et finance

Re: ZONE EURO

Message par Brrr » ven. 5 sept. 2014 09:23

Copier-coller du site de la BCE:

Monetary policy
"The primary objective of the European System of Central Banks [...] shall be to maintain price stability." (Article 127 of the Treaty on the Functioning of the European Union)

This is the key provision in the monetary policy chapter of the Treaty on the Functioning of the European Union. By having the monetary policy of the ECB focus on this objective, the Treaty incorporates modern economic thinking on the role, scope and limits of monetary policy and establishes the basis, in institutional and organisational terms, for the central banking arrangements in Economic and Monetary Union.

The Governing Council of the European Central Bank aims to keep inflation below, but close to, 2% over the medium term. In order to achieve its primary objective, the Governing Council bases its decisions on a two-pillar monetary policy strategy and implements them using its operational framework.


Je t'accorde, Fauché, que les mécanismes de transmission des prix sont (bien) plus compliqués que la simple ligne droite du taux de refinancement au prix du pain. Mais c'est le seul instrument dont une banque centrale dispose. Et comme tu le dis, ce qui se réalise dans le marché est parfois bien indépendant de leur volonté. L'idée est de fournir de l'argent à bas prix, afin d'inonder (c'est le bon terme en l'occurence!) les marchés et que les investissements puissent reprendre, relançant la production et la consommation. Mais non, le niveau de l'épargne reste historiquement élevé et les banques se retrouvent en fin de période avec de l'argent qui ne leur rapporte plus rien. On ne change pas les mentalités, craintes, attitudes par des décisions de politique monétaire. C'est manifeste.

Enfin, pour éviter plus de malentendus encore, je précise que ma vision du Mario est plutôt flatteuse. Car, oui, je crois qu'il fait le maximum qu'il peut, et même que cette fois-ci il est allé très loin, sortant bien du cadre ordinaire des actions d'une banque centrale. D'où ma comparaison avec le célèbre plombier qui fait tout sauf de la plomberie. Mais je permets aux autres de ne pas être d'accord avec cette vision, et donc la comparaison peut aussi être interprétée comme légère, irresponsable, insouciante. Un personnage de jeu de console assez basique en fin de compte.

En attendant, si les marchés avaient anticipé une action de la BCE, ils ne s'attendaient pas à une telle ampleur. Et c'est tout bénéfice pour les actions.


Brrr

ZENOBE
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 130
Enregistré le : ven. 10 mai 2013 07:51
Quel est le thème du forum? : Bourse et finance
Localisation : HAINAUT

Re: ZONE EURO

Message par ZENOBE » ven. 5 sept. 2014 09:50

CAC 40 : La tendance de court terme reste fermement haussière

Aujourd'hui à 08:30

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse jeudi soir (CQFD), soutenues par les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) et les déclarations de son président, Mario Draghi, à l'issue de la réunion de politique monétaire.

L'institution a donc fait part d'une baisse inattendue de ses taux directeurs et d'un nouveau train de mesures destinées à soutenir le marché du crédit et l’économie de la zone euro.

La plupart des analystes n'attendaient rien de particulier de cette réunion, compte tenu du léger redressement des anticipations d’inflation fin août.

La BCE a abaissé son principal taux directeur de 0,15% à 0,05%, portant le loyer de l’argent en zone euro au plus bas niveau de son histoire.

Elle va aussi acheter un large portefeuille de titres adossés à des titres de créances (ABS) ainsi qu’un large portefeuille d’obligations sécurisées libellées en euro et émises par des institutions financières de la zone euro.

A Paris, l'indice CAC 40 a bondi de 1,6% à 4 494 points. Le secteur bancaire a logiquement profité de ces annonces, Société Générale en tête (+4,1%), suivi par BNP Paribas (+2,9%).

En clair, rien de bien nouveau : on continue à faire tourner la planche à billet tant que l'économie réelle ne redémarre pas. Je ne vois pas bien ce qu'ils pourraient faire d'autre. Après tout, les US ne s'en sont pas privés...et ça fonctionne.

FAUCHE

Re: ZONE EURO

Message par FAUCHE » ven. 5 sept. 2014 10:38

Bonjour Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Au moins avec toi c'est un plaisir de croiser le fleuret (moucheté?) de la dialectique Boursière
Les marchés qui avaient été piqué par la mouche Mario attendent maintenant l'indice de l'emploi US + des prises de bénéfices, Donc comme je l'écris souvent les vérités du moment sont les mensonges de tantôt.
A plus

ZENOBE
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 130
Enregistré le : ven. 10 mai 2013 07:51
Quel est le thème du forum? : Bourse et finance
Localisation : HAINAUT

Re: ZONE EURO

Message par ZENOBE » ven. 5 sept. 2014 12:28

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire part d'un article paru ce matin dans "ECONOMIE MATIN.fr".

Il n'engage évidemment que l'auteur de l'article, mais c'est assez intéressant...et peut-être pas tout fait dénué de fondement... :idea:

L'Europe dans le coma économique. La BCE tente la réanimation !

Charles Sannat Les Experts 05-09-2014
Malgré la décision de baisser le taux directeur de la BCE à 0,05%
Mario Draghi ne pourra pas éviter la mort de l'économie telle que nous
la connaissons.0,05 %

L'information économique du jour c'est bien évidemment les décisions de politique monétaire que vient d'annoncer Mario Draghi, le gouverneur de la Banque centrale européenne (la BCE), et ses anticipations plus que mauvaises concernant la santé économique de la zone euro dont il est en charge.
Retour en arrière : Draghi à Jackson Hole à la grand-messe des banquiers centraux

Tous les ans, tous les grands argentiers de la planète se réunissent là-bas, préparent leur petite tambouille internationale ensemble et disent publiquement un certain nombre de choses afin de préparer le terrain.
Ce fut particulièrement le cas cette année avec Mario Draghi qui avait fait passer le message que la politique monétaire ne pouvait pas tout et que les politiques d'austérité exigées par Bruxelles et l'Allemagne en tête ne favorisaient franchement pas la croissance, ce qui est un euphémisme.


Nous en arrivons à ce que j'ai toujours dit, écrit et tenté de démontrer.


La mort par la fuite en avant et la création monétaire, ou la mort par l'insolvabilité liée à l'austérité et à la récession !
Le problème depuis le début de la crise des subprimes en 2007 est toujours le même, rien n'a changé, rien n'a été fondamentalement réglé. Nous avons acheté et gagné du temps à crédit et à force de déficits publics toujours plus importants mais aucune réforme de fond n'a réellement eu lieu. Aucune action corrigeant les causes profondes expliquant la crise n'a été menée.

Alors au bout de 7 années, nous venons de boucler la boucle. La croissance américaine, malgré des injections monétaires plus que massives, est particulièrement décevante. Il n'y a jamais eu vraiment de « reprise ». Certes la situation économique est « moins pire » qu'avant et la chute a été enrayée mais rien n'est reparti comme avant.

En Europe, c'est encore pire. L'Allemagne a bloqué consciencieusement toute relance importante par l'utilisation de la planche à billets, tout en exigeant de ses partenaires des politiques économiques d'austérité à un moment où, au contraire, l'économie pour ne pas se contracter avait besoin de plus de dépenses publiques.

Le problème c'est que les pays européens, la France en tête, sont surendettés et que plus de dépenses publiques pourquoi pas, mais encore faut-il pouvoir les financer.

Bref, nous sommes dans une impasse. Aux USA, on parle d'augmenter les taux d'intérêt ce qui entraînerait des tensions sur les taux européens... mais personne, aucun acteur économique ne pourrait supporter un monde où l'argent, à défaut d'être cher, serait simplement un peu plus cher !

Alors Mario Draghi annonce une baisse historique des taux en Europe, ce sera désormais du 0,05 %, autant dire que l'on est à zéro et que l'argent, désormais, est gratuit. C'est « open bar » ou presque et pourtant, l'argent gratuit ne réglera rien car les causes sont très profondes et Mario Draghi non seulement le sait mais en plus l'a dit en expliquant que la « politique monétaire ne peut pas tout » !!

Le gouverneur de la BCE ira au bout du bout de tout ce qu'il pourra faire. Il rachètera des actifs, délestera les banques européennes de tous leurs actifs plus ou moins moisis, à commencer par des créances immobilières qui s'accumulent et qui pourraient être mauvaises dans les années qui viennent notamment si les bulles immobilières françaises ou anglaises explosaient, sans oublier l'Allemagne où les prix de l'immobilier, qui étaient bas, montent de plus en plus rapidement en raison de taux d'emprunt devenus dérisoires.

Il n'y a aucune bonne solution !!

Et c'est ce constat qui est le plus terrible car il est sans espoir. En réalité, il n'y a plus d'espoir. La raison est assez simple. Cette crise c'est une crise de système, une crise de mutation et il faudra que le système ancien s'effondre pour qu'un nouveau puisse prendre sa place. Le concept d'atterrissage en douceur lorsqu'il n'y a plus de commandes de vol, que les moteurs sont en feu et que l'on traverse une zone de turbulences est illusoire.

Il faudra changer totalement de cadre économique, modifier radicalement la mondialisation, refaire la gouvernance européenne, refondre les traités, redonner de la souveraineté. Bref, pour réussir il faudrait tout simplement, ensemble, avec tous les pays du monde, imaginer une démondialisation commune, un nouveau système monétaire international consensuel, il faudrait s'interroger sur le sens des délocalisations, ou de la robotisation, savoir comment dans un monde sans travail nous allons pouvoir durablement avoir de la croissance sans consommateurs solvables puisque la répartition de la richesse passe par le travail. Il faudrait pouvoir définir et partager une vision commune, une vision novatrice.

Par essence et par nature, ceci est parfaitement impossible puisque les désaccords, les intérêts divergents et les guerres de pouvoirs empêchent toute solution globale.

Nous allons donc mourir, soit par l'hyperinflation liée à une création monétaire excessive, soit par une déflation liée à la récession en raison de l'austérité, soit un peu par les deux puisque à force de faire n'importe quoi, nous constatons un phénomène inédit dans l'économie à savoir la coexistence de deux éléments parfaitement contradictoires à savoir l'inflation et la déflation.

Nous avons réussi à mélanger l'eau à l'huile et ce n'est pas une bonne nouvelle.

Mario Draghi fera tout ce qu'il pourra. Il gagnera encore du temps. Mais croyez-moi, au bout du compte, quoi qu'il fasse, ce ne sera jamais assez pour que tout redevienne comme avant.

Nous sommes en train de voir finir le monde ancien.

Brrr
Membre intermédiaire
Membre intermédiaire
Messages : 63
Enregistré le : mer. 13 août 2014 10:06
Quel est le thème du forum? : Bourse et finance

Re: ZONE EURO

Message par Brrr » ven. 5 sept. 2014 12:46

Waow!!!

Merci Zenobe!
J'aime lire ce que je pense quand quelqu'un d'autre l'écrit si bien
:-)

Si je partage entièrement le point de vue de cet auteur, je déplore le fait qu'il n'a rien à proposer.
Que notre mort.

A sa défense, je suis moi-même en panne d'imagination.
Je me souviens avoir lu PVBE écrire: "les idéologies sont mortes".
Les (grands?) esprits se rencontrent.

Alors, en attendant, "faisons le gros dos et attendons le sunshine from USA".

Brrr

PS: Fauché, plus tu mets de rrr, plus je deviens frileuse :P Merci pour la joute!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité