Page 1 sur 1

Tracker à capitalisation

Posté : ven. 4 août 2017 08:50
par Matthieu
Bonjour,

Inscrit sur le forum depuis relativement longtemps, bien que présent de manière ponctuelle, je salue aujourd'hui le travail fait par Nathanaël !
Je d'ailleurs suis surpris de ne plus voir Fauché, si actif dans le passé.

Pour le moment, je me renseigne et j'achète des trackers. Je pense que c'est une bonne manière de diversifier, sans trop de lignes et de frais, et de miser à long terme.

Mais quelques questions se posent :

1. La capitalisation :
a) Un tracker de capitalisation réinvestit les dividendes. Mais souvent les trackers sont chers et on achète peu de titres.
Imaginons qu'on possède 10 titres : comment fonctionne la capitalisation : doit-on avoir 10% net de dividende pour espérer avoir un 11ème titre?

b) Ces dividendes sont-ils imposés dans le chef du tracker (à l'inverse des SICAV) si j'ai bon souvenir? Si oui, cela signifie que le seul intérêt fiscal d'un tracker de capitalisation est d'éviter la double imposition sur dividendes

2. Physique vs Synthétique
Si j'ai bien compris, le premier est investi dans les actions alors que le second utilise des dérivés. Ou se trouve cette information dans les prospectus des trackers? Y-a-t-il une dénomination particulière?

3. Je pense qu'un des avantage des trackers investis dans un indice (ex : CAC40) est le fait que lorsqu'une valeur sort de l'indice, elle sort du tracker. De la sorte, sans gestion, les moins bon s'en vont et sont remplacés. Comment est-ce que cela est géré techniquement? Cela engendre des frais pour les gérants du tracker je suppose?

Merci pour vos réponses !

Re: Tracker à capitalisation

Posté : ven. 4 août 2017 19:52
par Geoff
Bonsoir,

Sujet intéressant.

Aucune idée sur le fonctionnement dans le détail d'un tracker mais je te conseille aussi de voir le cas des trackers sur l'or.
Ceux-ci sont notamment intéressants quand la bourse ne se porte pas au mieux. L'or a tendance à remonter et le tracker en même temps.

Tu as aussi certains trackers avec un petit effet de levier comme le BX4 par exemple.

Voici un exemple qui parle de LVC/BX4:

http://www.boursorama.com/actualites/bx ... 27143909ad

Geoff.

Re: Tracker à capitalisation

Posté : ven. 4 août 2017 20:17
par Nathanaël
Salut Matthieu,

Pour répondre à la question sur l'absence de Fauché, c'est parce qu'il est décédé.

Concernant les questions sur les trackers :

1. a) un tracker de capitalisation réinvestit automatiquement les dividendes dans le tracker. Un tracker de distribution, comme son nom l'indique, les distribue. Par contre on n'obtient pas de titre gratuit avec un tracker de capitalisation.

b) Exactement. Par contre certains pays ne pratiquent pas la double imposition. La Grande-Bretagne par exemple n'impose pas les dividendes. Il faut se renseigner chez ton broker pour savoir si une convention existe. Sinon, le précompte belge sur les dividendes de trackers est de 30%, comme sur les actions.

2. Le tracker physique possède réellement le panier d'actions sous-jacentes, tandis que le synthétique ne le possède pas. On trouve normalement l'info dans tous les prospectus de trackers. Il doit être précisé "physique" ou "synthétique" tout simplement.

3. Oui, quand une action sort de l'indice, elle sort du tracker indiciel. Comment cela est géré techniquement en interne, aucune idée, ni si cela occasionne des frais pour le gérant du tracker, mais je ne sais pas si cette question est si importante tant qu'elle ne se répercute pas sur l'acheteur des trackers.

Voir l'article de Fauché sur les trackers de l'époque : http://transactionbourse.com/lutilisati ... ackersetf/

Ainsi que l'article "SICAV ou trackers"? http://transactionbourse.com/sicav-ou-trackers/

Cordialement,

Re: Tracker à capitalisation

Posté : lun. 7 août 2017 10:08
par Matthieu
Merci Nathanaël,

Je ne savais pas pour Fauché, paix à son âme.
Il a beaucoup fait pour ce forum. A-t-on fait un post sur le forum? Un hommage?

Merci pour tes réponses, en ce qui concerne la capitalisation, si elle ne se manifeste pas dans le nombre de titres, elle doit se refléter dans le cours des titres. C'est à dire que le cours du tracker devrait inclure le dividende et surpasser son indice alors :

Année 1 :
Cours : 100, intérêts : 2

Année 2 :
Cours : 102, intérêts : 2

... C'est à dire que dans cet exemple ci, le cours du tracker devrait être de 2% supérieur au cours de l'indice de manière chronique, et ainsi le surperformer, est-ce exact? Car dans la documentation, je n'ai pas l'impression qu'il y a une différence de cours entre un tracker à capitalisation et dividende

Merci!

Re: Tracker à capitalisation

Posté : ven. 11 août 2017 10:53
par kapistar
tu as parfois des ETF ou des fonds qui ont 2 cotations. Une en capitalisation et une autre en distribution. Il y a évidemment une différence entre les 2 cotations.

Il faut aussi noter que lorsque une société verse un dividende, son cours est souvent amputé de ce montant ou d'une partie par le marché (correction du cours) ce qui fait aussi, mécaniquement, baisser le cours de l'indice.

J'ajouterai que sur les ETF de distributions, on paie un précompte de 30% sur les dividendes.

La TOB est aussi différente. Elle est de mémoire de 1,32% pour les ETF de CAP et de 0,24% (vérifier les nouveau montant) sur les ETF de DIS

Perso, j'investi dans les tracker indiciel physique de Ishares, tracker de distribution.

Re: Tracker à capitalisation

Posté : lun. 14 août 2017 19:31
par galapiat
Méfiance sur les trackers. Victimes de leur succès, c'est entre autres eux qui ont fait (fortement) monter le cours des actions des sociétés dominantes reprises dans les grands indices (vu que c'est souvent les mêmes actions qui sont reprises dans beaucoup d'indices).

Tant que la bourse monte ou reste stationnaire, ça va, mais quand la bulle boursière va éclater un jour ou l'autre, les trackers devront vendre en catastrophe ces actions qui ont fortement montés. Ca risque de faire des dégâts.